"Louis dans tout les sens"

Quand mes pinceaux ont joué la comédie pour le cinéma

Avec Violette Gitton et Paul Marques Duarte

"La plus belle de mes expériences artistiques."

A aucun moment il ne me serait venu à l'esprit de réaliser une fresque pour le cinéma. Mais voilà, d'une rencontre avec la comédienne Marnie Duarte est née une opportunité que j'ai saisi pour présenter ma candidature à la réalisation d'une fresque. Pour dire vrai j'attendais plus un refus qu'autre chose ne connaissant rien du monde du cinéma. Le destin en à voulu autrement.

"Louis dans tout les sens"

Me voici donc embarquée par Violette Gitton et Paul Marques Duarte, deux jeunes réalisateurs ayant à eux deux 38 ans au moment du tournage, avec un talent fort prometteur car déjà récompensés à plusieurs reprises pour plusieurs de leurs films, et surtout un talent inné (à mon sens) et rigoureux pour la coordination de la réalisation d'un film.

 

"Avant tournage"

Comment vous dire que les 15 jours qui ont précédé le tournage ont été forts en émotion et en prise de tête aussi. Croquer, croquer et encore croquer. Il faut que je "me glisse dans la peau d'un jeune ado de 16 ans agoraphobe qui a peint une fresque à plusieurs étapes de sa vie."

 

Voici une mise en bouche de ce court métrage: 

" Été 1980. Louis a quinze ans et en a passé la moitié à s’enfermer dans sa chambre. Incapable de sortir de chez lui, il passe des heures à retoucher une fresque peinte sur l’un de ses murs.

De jour comme de nuit, il écoute avec attention les conversations des voisins grâce à son talkie walkie. Raphaël, Agnès, Antoine, Céline… il connaît tout des habitants de la tour, même les détails de leurs dernières expériences sexuelles qu’ils se racontent naïvement.

Lentement, Louis s’étonne de ressentir du désir pour ces voix séduisantes, ces adolescents mystérieux qu’il n’a encore jamais vus. "

"Tournage"

Me voici donc à découvrir le monde du cinéma durant plus de 4 jours, en y jouant un rôle du bout de mes pinceaux, dans l'ombre, comme au final tout ceux qui sont cachés derrière les caméras, qui d'ailleurs font un boulot de dingue.

J'y ai découvert des métiers dont je ne soupçonnais même pas l'existence, découvert une vie créative en vase clos et fais des rencontres qui m'ont laissé une très belle emprunte.

Les deux premiers jours ont été dédiés à la seule réalisation de la fresque et ce sur plusieurs heures. Bon, à la question "es tu contente?", je répond toujours ... "non" ;). Je reste une incorrigible du "je suis sûr que je peux faire mieux encore", mais je vous rassure je suis heureuse de cette expérience. Les jours suivant j'ai pu observer toute cette émulsion humaine autour d'un projet commun. J'ai aussi accompagné, modestement, l'acteur sur ses actions à réaliser sur la fresque pour les besoins du tournage,  il se passe même un truc qui va venir bouleverser cette fresque, mais chuuut pas de spoil ! 

"Glisser dans la tête d'un autre"

D'ailleurs concernant cette fresque, sa particularité dans la réalisation a été pour moi de ne pas peindre comme je sais le faire. Mais véritablement devenir quelqu'un d'autre en peignant. Tant dans l'évolution de la peinture qui normalement est faite sur plusieurs années, que sur la psychologie de celui qui la réalise. Me projeter dans la peau "d'un autre" en laissant ma propre personnalité "technique" de côté, me mettre des barrières pour coller à la description de Louis, de ce qu'il est, de ce que la fresque raconte de lui. J'ai même fait des recherches sur les agoraphobes et sur des réalisations de personnes en situation de "handicap" pour justement comprendre ces autres univers.

 

"L'après tournage" 

Après "Louis dans tout les sens" j'ai découvert "Anne-So dans tout les sens".

J'ai été transformée profondément, par cette expérience."

Le blues, le deuil, la petite déprime de l'après. Je n'imaginais pas qu'une immersion de ce type, soit quelques jours, puisse m'impacter et impacter ma vision des choses à ce point. J'ai changé, oui j'ai changé. Mon regard sur le monde à bougé. Mais c'est surtout le regard que je porte sur moi qui a foncièrement évolué, et de façon plus que positive.

Et juste pour ça un très grand MERCI à vous qui m'avez offert cette opportunité, un très grand MERCI pour cette confiance dans ce projet qui vous est très important. Un grand merci à toute l'équipe qui m'a accueillit et fait découvrir leur univers avec tant de bienveillance.

Mentions légales et RGPD

  • AO Artiste
  • AO Artiste
  • @lartdao